L'intérêt de ODR est de limiter la lourde configuration imposée par la configuration statique et de limiter l'utilisation des ressources des routeurs imposée par les protocoles de routage dynamiques.

Cette technologie s'applique dans une architecture en étoile où les routeurs d'extrémités (stub router ou spoke router) sont connectés à un routeur central (hub router). Les stub routers peuvent disposer de plusieurs LAN et d'une connexion WAN vers le hub router. Le hub router doit connaitre tous les réseaux connectés à tous les stub routers, par contre les stub routers n'ont besoin que d'une route par défaut vers le hub router. Hub-And-Spoke Network Topology Example Les stub routers envoient l'adresse (adresse + masque) de tous ses réseaux directement connectés au hub router en utilisant les messages CDP (ODR supporte VLSM). Aucune autre information que l'adresse et le masque réseau ne sont échangés, ainsi la metric par défaut utilisé par le hub router est de 1 et la distance administrative est de 160. Enfin le hub router envoie une route par défaut au stub routers qui pointe vers lui. Aucune configuration n'est donc nécessaire que ce soit pour les nouveaux réseaux que pour la route par défaut.

Configuration

Pour utiliser cette fonction, il faut que CDP soit activer sur tous les routeurs, c'est le cas par défaut sauf dans certains cas comme sur les interfaces WAN ATM. Il faut ensuite activer ODR sur le routeur central

Hub_Router(config)# router odr

Les messages CDP sont échangés toutes les 60 secondes par défaut. Il est possible de modifier ceci à l'aide de la commande globale cdp timer. Vérification de la configuration CDP : show cdp interface.

Enfin il est possible de spécifier tous les combien de temps les routes ODR sont effacées de la table de routage.

Hub_Router(config)# timers basic update invalid holddown flush [sleeptime]

Liens